Potager d’intérieur Smart Lilo – Mise en route

Il y a un plus de deux semaines, je vous parlais de ma commande du jardin potager Smart Lilo sur le site Prêt A Pousser pour 99,90 €.

smart lilo

J’ai reçu mon colis dans les délais indiqués lors de la validation de mon panier.

L’ensemble est très bien emballé. Aucune possibilité que les éléments se déplacent dans le colis durant le transport… ce qui était ma crainte.

Dans le colis, un petit livret contient une notice sommaire de mise en route et d’utilisation.

P1080635

On trouve également les trois variétés d’aromatiques que j’ai pu choisir lors de ma commande (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai préféré commander directement sur le site du fabriquant car ses autres canaux de distribution n’offrent pas cette possibilité).

P1080632

Une photo alléchante qui donne envie de se dépêcher de tout installer et d’en être déjà au stade de la cueillette …

P1080631

Et voici ce que l’on trouve à l’intérieur de ce contenant au joli visuel : le potager en kit.

P1080636

Je déballe tranquillement le contenu sur une petite table.

Nous avons donc le trio de pots, de flotteurs et de graines. Leur socle et le support de l’éclairage qui semblent être tous deux en bambou. L’éclairage Led et son transformateur.

P1080639

En passant ma commande, je n’avais pas prêté attention à la question de la  consommation de l’éclairage : pour les éconologues, cela peut être important car l’éclairage fonctionne en  continu, sur une plage assez importante.

P1080640

En effet, l’appareil est programmé par défaut pour fonctionner de 7h à 23h (il est toutefois possible d’ajuster ce paramètre).

Je me suis amusée à faire le calcul sur un site internet : 23W x ( 7 jours x 13 heures / jours) cela fait 134KWh par an, le site indique un coût de consommation annuel de 21€, cela reste raisonnable pour pouvoir cueillir ses aromates qu’il neige, qu’il vente ou qu’il pleuve sans avoir à mettre le nez dehors.

On monte ensuite le mât de l’éclairage.

P1080645

Et l’on se prépare pour l’étape cruciale, la plantation.

Dans chaque petite boîte estampillée au nom des aromates commandés on trouve, le sachet de graines et deux sachets prêt à pousser « n°1 rose » et n°2 vert ». Il s’agit de nutriments pour les plantes qui seront à rajouter dans l’eau au bout de quelques semaines et comble du luxe comme il s’agit d’un jardin connecté, c’est l’application du jardin, MyLilo, qui nous indiquera à quel moment le faire.

On met de l’eau dans le récipient après avoir ôté le flotteur (en marron à droite sur la photo).

P1080648

On déballe les petites graines…

P1080650

… qui sont ensuite déposées dans les espaces prévus à cet effet.

P1080652

On remet le flotteur en place et la capsule pardessus. Notre plant est prêt à être géré par notre jardin d’intérieur.

P1080653

Il ne reste plus qu’à renouveler l’expérience avec les deux autres aromates.

P1080654

On enlève les flotteurs, on remplit d’eau les récipients.

P1080655

On remet les flotteurs en place, on déballe les boîtes contenant les graines.

P1080658

Graines que l’on dépose dans les emplacements réservés et on place la capsule de terreau sur le flotteur.

P1080661

Il faut maintenant brancher l’ensemble et patienter pour que Dame Nature, avec l’aide de son nouveau fidèle compagnon, Smart Lilo, fasse son oeuvre pour nous permettre de récolter nos aromates.

P1080663

P1080664P1080665

Et la partie connectée me direz-vous ?

J’y viens…

Une fois l’appli MyLilo (qui fonctionne bien sûr et avec iOs et avec Android) téléchargée, il faut jumeler le potager avec son smartphone pour pouvoir recevoir des notifications.

IMG_4571

Mes plantations ont été faites le 22 juillet et on peut constater que si j’avais commencé par télécharger l’appli au lieu de commencer par l’installation, j’aurais vu que pour pouvoir récolter mes aromates en même temps, il aurait fallu décaler leur plantation selon les indications de MyLilo.

 

IMG_4827

 

Toujours pour les mêmes raisons et parce que je ne savais plus dans quel pot j’avais mis quel aromate, j’ai affecté à chacun la mauvaise place sur leur représentation virtuelle. Les graines étant trop petites pour certaines, pas possible de les reconnaître. Ce n’est pas grave, lorsqu’elles auront poussé la question ne se posera plus…

(à moins que les photos ne vous donnent, comme à moi, une piste…)

IMG_4828

 

Comme je le disais, il est possible de modifier les paramètres d’éclairage sur l’appli. En revanche, cela risque d’avoir un impact sur le développement des plantes donc personnellement, je l’ai laissé tel quel.

 

IMG_4572

Remarques concernant la notice et l’accompagnement de la mise en route par MyLilo :

  • je pense qu’il serait utile de noter en rouge sur la petit notice de commencer par télécharger MyLilo et de se laisser guider ensuite,
  • j’aurais apprécié que l’on me dise sur la notice à quel moment mettre l’eau et combien. Forcément j’ai procédé au hasard, trop d’eau par rapport au flotteur pour l’un, niveaux non homogènes les uns par rapport aux autres, or visuellement c’est plus sympa quand tout est aligné. J’ai dû faire du makomoulage pour aligner ces niveaux. Peut-être que durant le développement des plantes cela se produira également car leurs besoins en eau ne sont peut-être pas les mêmes,
  • sur une des variétés de graines, alors qu’il y a 3 espaces de plantation, je n’avais que 8 graines. On n’est pas à une graine près, je pense que lorsque tout aura poussé, ce ne sera pas visuellement bancale
  • j’aurais bien aimé avoir plus clairement l’information que les graines et les nutriments sont Bio. Il a fallu pour cela que j’aille à la pêche aux informations sur le Net.

 

Certes, tout cela c’est bien. Mais que c’est-il passé depuis le 22 juillet sachant que nous sommes le 30 aujourd’hui ?

Et bien, Dame Nature a su apprécier le coup de pouce apporté par le potager urbain.

2017-07-30 15.22.44

Les semis sont là, déjà.

Je reconnais que pour celui de gauche j’ai eu quelques frayeurs car rien n’était visible pendant plusieurs jours. J’ai cru que cela n’avait pas fonctionné et j’ai failli appeler PrêtAPousser avant-hier (les autres graines ont germé très très rapidement, d’où mon inquiétude)… j’ai bien fait de ne pas l’avoir fait.

2017-07-30 15.23.06

Je posterai nouvelles photos, lorsque cela aura bien poussé…

Si l’essai est concluant, je tenterais bien les fleurs comestibles et le basilic pourpre… ou les petits poivrons…

Normalement, une capsule (compostable) permet 3 à 4 mois de récolte.

S’agissant du choix des capsules, il n’est pas infini mais vaste, très vaste… et amplement suffisant.

Aromates / infusions :

estragon, moutarde, aneth, basilic (classique, cannelé, thaï, citron), ciboulette, coriandre, menthe persil, mélisse, thym, sauge.

Fleurs / fruits :

pétunia, tournesol, mini-poivron, pourpier, sauge ornementale.

 

D’ici la fin de l’année, nous devrions pouvoir aussi commander des capsules de tomates cerises.

En fait, je crois que si je m’écoutais, ce n’est pas un deuxième mais trois ou quatre Lilo de plus qu’il me faudrait !

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s